top of page

Prendre conscience de son corps avec la méditation

Dernière mise à jour : 7 mars 2021


Dans un article précédent "Ma découverte de la méditation avec Christophe André – Vivre l’instant présent", nous avons vu que, selon l'auteur, la pratique de l'instant présent est d'être juste là sans attente particulière et qu'il est possible de stopper le flot de pensées en se tournant vers son souffle. Selon le psychothérapeute toujours, choisir de focaliser sur ses sensations corporelles aide à ressentir.


En lien direct avec les sensations corporelles, un autre point important a été souligné par ce dernier : méditer avec le corps.


Dans ce nouvel article "Prendre conscience de son corps avec la méditation", je vous propose de revenir sur ce qu'implique méditer avec le corps et sur ses bienfaits sur la santé.



Afin de vous accompagner au mieux, vous trouverez une méditation pour pratiquer cet aspect-là de la méditation.


Enfin, je vous partagerai mon expérience personnelle sur la manière dont je me suis appropriée cette technique dans un autre domaine.

Sans plus attendre, voyons ce que veut dire "Méditer avec le corps" pour Christophe André.



Méditer avec le corps 


Méditer avec le corps, c'est avoir conscience de ses sensations corporelles pour ressentir comment on se sent dans son corps. C'est s'y connecter et lui prêter attention.


Pour l'auteur, le corps est "la porte d'entrée de l'esprit" car corps et esprit sont très étroitement liés. Ainsi, observer l'équilibre ou le déséquilibre de notre esprit peut se faire en décodant nos sensations.


Bien au-delà de la relaxation, la méditation nous aide ainsi à prendre conscience de ce qu’il se passe en nous pour accueillir nos sensations et non pas les fuir, même lorsqu'il s'agit de douleurs.


Prendre conscience de notre état d'âme à l'aide de notre corps est gage de bien-être physique et émotionnel. "Habiter son corps" dans la méditation présente donc des bienfaits qu'il convient de découvrir plus en avant.



Bienfaits sur la santé


Nous savons que la méditation exige que l’on n’attende rien, ni détente, ni de se faire du bien, ni d'attendre un état précis. Bien au contraire, elle exige d’accueillir tout ce qui est.


Lorsque nous faisons de l'activité physique, activité de détente ou de relaxation, nous faisons du bien tant à notre corps qu'à notre esprit. Et "habiter son corps" lors de la méditation permet en toute conscience, de lui laisser de la place, de l’écouter, de le laisser s’exprimer.

L'auteur ira jusqu'à nous dire que cette "simple" attention sur notre ressenti favorise même le ralentissement du vieillissement cellulaire. Autrement dit, pratiquer la méditation avec la conscience de son corps apportent véritablement des vertus pour notre santé.


A consommer sans modération donc ! Mais voyons comment pratiquer la méditation avec le corps.



Exercice pratique 


La façon qui consiste à focaliser sur chaque partie de notre corps nous aide à l'habiter pleinement et à lui donner toute notre "attention, estime, espace et affection" exprime le psychiatre, à lui (re)donner toute la place qu'il mérite.


Et lorsque nous débutons la pratique de la méditation, nous sommes souvent invités à prendre de grandes respirations pour nous détendre puis à visualiser chaque partie de notre corps : en partant du bas jusqu'au haut du corps.


C'est ce que je vous invite à expérimenter pour habiter votre corps au cours de votre méditation pour bénéficier de ses bienfaits.


Pour faciliter votre pratique si vous le souhaitez, je vous invite à écouter la voix magique de Christophe André avec sa méditation "Prendre conscience du corps" disponible ci-dessous :



Quant à moi, j'ai développé une expérimentation plus personnelle pour aller plus loin dans une recherche de bien-être. C'est ce que je vous partage ci-après.



Mon expérience personnelle pour « Habiter mon corps » durant et hors de ma méditation


Pour mieux gérer mes émotions :


Cette technique m'a été très utile notamment dans la gestion des émotions au quotidien, article éponyme dont voici les principaux points clés :


⦁ Afin de faire un instant de calme, je fais de grandes respirations abdominales profondes pour atteindre un état dit "méditatif"

⦁ J'identifie une zone d’inconfort potentielle dans mon corps

⦁ Je nomme l'émotion sans la juger (je n’aime pas ressentir cela, elle me fait mal, je n’ai pas envie de la ressentir…) 

⦁ Je l'accueille c’est à dire que je ressens l’émotion pleinement dans mon corps sans la nier

⦁ Je reste focalisée dessus jusqu’à ce qu’elle s’atténue doucement ou jusqu’à sa complète libération.


Pour me brancher en conscience à la zénitude !


Dans ce cas précis de gestion des émotions, j'utilise cette méthode un peu régulièrement tout au long de la journée (pas uniquement lors d'une méditation) pour apprendre à rester branchée sur le canal de la zénitude !

Après 3 grandes respirations, je focalise sur mes sensations corporelles et je me demande comment je me sens pour voir s’il y a des tensions. Prendre conscience de tensions potentielles permet de rectifier le tir immédiatement !



Ce qu’il faut retenir sur « Habiter son corps avec la méditation » 

⦁ Méditer n’est pas seulement un outil de relaxation

⦁ Habiter son corps, c’est avoir conscience de ses sensations corporelles 

⦁ Savoir comment on se sent dans ce corps : notre esprit est-il en équilibre ou déséquilibre ?

⦁ Conserver une excellente pour la santé grâce au ralentissement du vieillissement cellulaire

⦁ Focaliser sur notre corps nous permet de le considérer comme notre véhicule sacré, de mieux l’aimer



Conclusion


Si vivre le moment présent au cours d'une méditation, c'est être là sans attente spécifique, "Habiter son corps" requière une pleine conscience qui vise à redonner à notre corps toute notre attention, notre bienveillance, notre amour même.


Corps et esprit sont intimement liés puisque faire du bien à notre corps impacte positivement notre esprit et vis et versa. Le corps peut être considéré come une sorte d'outil permettant de ressentir voire de détecter notre bien-être ou déséquilibre intérieur. "Habiter son corps" est donc bénéfique pour la santé notamment grâce au ralentissement du vieillissement cellulaire.


Au delà de la méditation, acquérir le nouveau réflexe de revenir régulièrement sur ses sensations corporelles tout au long de la journée exige certes de la discipline au début. Toutefois, pratiquer cette nouvelle forme de pleine conscience peut réellement nous amener sur un chemin d'une zénitude encore mieux ancrée !


Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une très belle pratique de la conscience du corps avec la méditation.


Sereinement vôtre,


Corinne L. Goy


Pour aller plus loin :

Source : Livre « Méditer, jour après jour » de Christophe André – 25 leçons pour vivre en pleine conscience

Expérimenter directement la méditation avec Christophe André

"Prendre conscience du corps" disponible sur You Tube (14 minutes environ) : https://www.youtube.com/watch?v=Rd4k3Ye2yKE


Comentarios


bottom of page