top of page

La puissance de l’écriture et ses bienfaits


Bonjour à tous !


Je vous partageais dans mon précédent article sur la pleine conscience, que l’écriture (ou le journaling) tient une place privilégiée parmi mes outils de développement personnel.


Largement sous-estimé de son pouvoir et bien plus qu’un exutoire, c’est non seulement un moyen de déverser ses états émotionnels mais également, à force de pratique, un moyen d’augmenter nos prises de conscience et bien plus encore.


Mon intention ici est de vous donner une meilleure compréhension du processus d’écriture lui-même qui va bien au-delà de son utilisation première et qui met en lumière ses bienfaits sur notre équilibre intérieur.




Petit témoignage personnel


Assez curieusement, ce n’est pas adolescente que j’ai découvert ce mode d’introspection mais en tant que jeune adulte. Il répondait à un besoin personnel de la période que je traversais : le décès de mon papa.

Peu de temps après cette épreuve, je suis partie 1,5 an en Angleterre car je me sentais appelée à vivre autre chose. Je me rappelle avoir ressenti de l’excitation vis-à-vis de cette expérience mêlée d’une profonde tristesse liée au deuil encore très récent que j’avais à faire. C’est à ce moment-là que le besoin d’écrire s’est fait sentir.


Cela fait environ dix ans que je me suis remise à l’écriture de manière très régulière puis quotidiennement depuis trois ans environ.


C’est devenu pour moi l’un des meilleurs outils de pleine conscience que j’expérimente de multiples façons. Tout comme la méditation, il contribue à mon équilibre intérieur et plus récemment, à mon évolution personnelle et spirituelle.




Ecrire sur ordinateur ou sur papier ?


Je peux peut-être vous surprendre par cette question apparemment inappropriée ou anodine mais détrompez-vous ! Nous commençons tout juste à rentrer dans le coeur du sujet.


Assez spontanément, c’est un rituel que j’ai instauré dans un fichier intitulé « Humeur du jour » sur mon ordinateur. J’y écrivais plus par facilité de mise en oeuvre.


Toutefois, c’est début novembre 2021 que ma pratique du journaling s’est faite sur papier. Volontairement déconnectée de mon ordinateur, je m'épanchais sur des cahiers pour évoluer vers de jolis carnets dédiés à cet effet.


Depuis, ma préférence va à l’utilisation de la plume car au-delà du plaisir « calligraphique » et de son support, j’ai observé une plus grande implication de mon corps physique dans le processus d’écriture autrement dit, de la présence de mon corps au cœur d’un temps suspendu, l’instant présent.






Quels sont les bienfaits de l’écriture ?


Ils sont nombreux ! A ce jour, toujours tirés de mon expérimentation, ils sont au nombre de cinq !



1. Un face à face sans filtre :


Tout d’abord, il s’agit d’un moyen d’expression direct car il n’y a aucune censure avec le choix de ses propres mots. L’utilisation même de mots crus est possible et vivement encouragée. C’est le moment d’être parfaitement honnête et transparent avec soi-même !

Il n’y a donc pas de crainte de jugement extérieur puisqu’on est seul avec soi-même dans son cheminement.



2. La prise de distance avec l’émotion :


La confession sur papier aide au détachement avec l’émotion provoquée par la problématique concernée. En la déposant physiquement par ce geste graphique, c’est comme s’il y avait un transfert qui se faisait à l’extérieur de nous. On se décharge, se déleste de quelque chose de lourd et pesant.



3. Un corps plus léger :


L’émotion n’est alors plus cristallisée dans son corps. Lorsqu’on y porte attention, cette sorte de libération peut même faire ressentir plus de légèreté en soi.



4. Une meilleure observation de la situation :


Le dépouillement d’une problématique et de la douleur qui lui est associée, favorise une prise de hauteur. Et c’est grâce à ce regard plus neutre que les solutions mêmes partielles peuvent émerger. La cacophonie, le chaos intérieur laisse place au discernement, à de la clairvoyance qui à son tour, permet d’agir en accord avec soi. Il s’agit d’un premier pas vers de la pleine conscience.



5. L’évolution vers une écriture intuitive :


Me déposer sur de jolis carnets (découvrez mes créations Positives Attitudes, un carnet cartonné ou un cahier à spirales) est pour moi un moment de volupté qui fait écho à quelque chose de sacré.


En effet, la « confession » sort symboliquement du corps mais sachez que sur le plan plus spirituel, elle sort littéralement de votre champ énergétique !


Au fur et à mesure de l’avancement du processus, un dialogue intérieur avec une dimension en soi plus haute s’installe : une connexion avec une énergie pure, sa propre Essence.


C’est ce qu'on appelle l’« Ecriture intuitive » qui, avec un certain lâcher prise et une grande ouverture du cœur, nous permet d’aller à la rencontre de la « meilleure version » de nous-mêmes. Rien que ça !




CONCLUSION



Pratiquer l’écriture au quotidien ou du moins, l’intégrer régulièrement dans nos vies nous soulage à ne plus subir nos émotions, à ne plus nous identifier à elles.


C’est seulement à partir de là que l’on redevient maître de sa vie puisque l’on est capable d’avoir le recul nécessaire pour pouvoir agir en conscience.


Cette approche est un premier pas vers une meilleure gestion des émotions, vers de la pleine conscience et donc vers soi mais également vers une dimension plus sacrée en nous.


Vous l’avez compris, j’ai une relation très fusionnelle avec son usage.

Mon expérience m’a permis d’intégrer et d’affiner des techniques me permettant d’aller de plus en plus loin, à la racine d’une problématique.


Si comme moi, vous souhaitez utiliser l’écriture comme outil de développement personnel, vous pouvez retrouver mon article « L’importance de faire un bilan » qui vous guide pas à pas dans cette démarche de pleine conscience.


Pour aller plus loin encore, je vous partage diverses techniques à travers mes accompagnements d’introspection par l’écriture grâce auxquels vous devenez complètement autonomes.

Ainsi, je vous propose un premier niveau d'exploration qui facilite la mise en lumière de points clés issue d’un questionnement intérieur et un deuxième niveau qui vise à développer son intuition et sa guidance intérieure.



Si vous invitez l’écriture dans votre vie, vous serez surpris des possibilités qu’elle peut vous offrir mais pour le découvrir, il faut oser se lancer pleinement dans l’aventure au risque que cela devienne addictif comme ce fut le cas pour moi !


Pour ma part, je vous y encourage vivement. Je vous souhaite une belle et riche découverte au cœur de vous-même !


Prenez soin de vous.



Addictivement vôtre,

Corinne Goy

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page